Aspic à la fraise

La saison des fraises est enfin arrivée ! Voici un dessert très léger et rafraîchissant ! L’aspic est parfumé à l’orange, au pamplemousse et à la vanille.

Ingrédients : (pour 1 aspic pour 4-6 personnes ou bien 6 aspics individuels)

– 250 g de fraises
– 1 pamplemousse rose
– 1 orange
– 3 càc de sucre en poudre
– 5 feuilles de gélatine
– 1 pincée de poudre de vanille ou 1 càc de vanille liquide

Recette :

Rincez et équeutez les fraises. Coupez-les en petits cubes. Déposez les cubes de fraises dans le fond du moule à aspic (ou entremets comme moi ici). Réservez.

IMG_3408r

Pressez le pamplemousse et l’orange : vous devez obtenir environ 25 cl de jus, sinon complétez avec de l’eau pour arriver à 25 cl. Filtrez le jus obtenu et versez-le dans une casserole avec le sucre en poudre et la vanille. Faites chauffer à feu doux. Faites tremper la gélatine dans un bol d’eau froide pendant 10 mn, et lorsqu’elle est ramollie, essorez-la et déposez-la dans la casserole. Le jus doit être chaud mais pas bouillant pour que la gélatine fonde.

IMG_3414r

Remuez et versez sur les fraises dans le moule.

IMG_3417r

Laissez reposer au réfrigérateur pendant au moins 6h, le temps que la gélatine prenne. Si vous êtes pressés, je vous conseille de congeler le tout pendant 1h pour faire prendre plus rapidement la gélatine. Laissez ensuite reposer 3h au réfrigérateur.

IMG_3462r

Démoulez sur une assiette et servez bien frais.

IMG_3481r

Bonne journée !

Partagez cette recette !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

7 commentaires

  1. nan, nan, nan la saison des fraises n’est pas arrivée! c’est la saison des cochonneries en forme de fraises qui continue…car on peut trouver de ces horreurs bourrées de pesticides et engrais , poussées hors sol sous serre en Andalousie ou au Maroc, et cueillies par des gens exploités…la saison des fraises, les vraies celles du sud-Ouest et de Carpentras c’est fin mai début juin la pleine saison…et celles là elles n’ont pas “que de la gueule” elles ont du parfum…plein et du goût…Je sais que c’est dur de résister, moi même j’ai craqué pour une barquette de Guariguettes françaises BIO: aucun goût aucun parfum…même BIO, faut attendre la magie du soleil!
    En tous cas je retiens ton association fraise-pamplemousse…j’y gouterai cet été c’est sûr!. Pardon pour le coup de gueule Eva , mais on se moque tellement de nous , les consommateurs!Alannie

Répondre à Kapriss Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.